FRANCE24

RDC / 67 453 vues

Nouveau rebondissement en RDC dans ce que l’on peut désormais appeler le « MUTINGA GEAT »

 

Ce vendredi 19 juin 2015, lors d’une conférence de presse tenue à Washigton, devant un parterre de journalistes internationaux, Le Sénateur Américain RUSS FEINGOLD, ancien envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs et pour la RDC, a mit en garde « contre toutes tentatives de prise de pouvoir par les armes »,dans la région des grands lacs et plaide pour une passation de pouvoir Démocratique et non barbare dans cette région en générale et en RDC en particulier.

 

Ces propos visaient MODESTE MUTINGA, qui est sur le point de tenter une hasardeuse aventure en République Démocratique du Congo, selon des révélations faites par la presse internationale et relayé sur internet via les réseaux sociaux.  

MODESTE MUTINGA est parmi les soutiens politiques, sinon le cerveau de  JONH TSHIBANGU, ancien officier des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, devenu Rebel.

 A en croire JONH TSHIBANGU lui-même qui, s’exprimant à ce moment là sur un élément sonore enregistré en lingala, la langue de l’armée en RDC, et posté sur la toile en 2012, dont voici le lien https://www.youtube.com/watch?v=H2AxqEpBY4Y pour ceux qui comprennent pas le lingala, « Son mouvement insurrectionnel bénéficiait de complicité au plus haut niveau politique » selon le Rebel, l’opinion en sais beaucoup plus aujourd’hui, depuis que les masques sont tombés et que les langues se délient.

 

FRANCE24/REDACTION